Diplôme d'Etat d'Accompagnant Educatif et Social

Le Décret et l’Arrêté du 29 Janvier 2016 organisent le nouveau diplôme d’Etat d’Accompagnant Educatif et Social (AES) qui remplace les diplômes d’Etat d’Aide Médico-Psychologique (AMP) et d’Auxiliaire de Vie Sociale (AVS).

De niveau V, le diplôme d’Etat d’Accompagnant Educatif et Social atteste des compétences nécessaires pour réaliser un accompagnement social au quotidien, visant à compenser les conséquences d’un handicap, quelles qu’en soient l’origine ou la nature, qu’il s’agisse de difficultés liées à l’âge, à la maladie, ou au mode de vie, ou les conséquences d’une situation sociale de vulnérabilité, et à permettre à la personne de définir et de mettre en œuvre son projet de vie.

Le diplôme d’Etat d’Accompagnant Educatif et Social est structuré en un socle commun de compétences et trois spécialités: «Accompagnement de la vie à domicile», «Accompagnement de la vie en structure collective», «Accompagnement à l’éducation inclusive et à la vie ordinaire».

Le Pôle Formation Adultes du Montat a obtenu l’agrément délivré par la DRJSCS pour la mise en oeuvre de cette formation sur chacune des trois spécialités.
 

Le métier d'Accompagnant Educatif et Social

L'AES accompagne les personnes tant dans les actes essentiels de leur quotidien que dans les activités de vie sociale, scolaire et de loisirs. Il veille à l’acquisition, la préservation ou à la restauration de l’autonomie d’enfants, d’adolescents, d’adultes, de personnes vieillissantes ou de familles, et les accompagne dans leur vie sociale et relationnelle. Ses interventions d’aides et d’accompagnement contribuent à l’épanouissement de la personne à son domicile, en structure et dans le cadre scolaire et social.

  • Spécialité "Accompagnement de la vie à domicile"

L’accompagnant éducatif et social contribue à la qualité de vie de la personne, au développement ou au maintien de ses capacités à vivre à son domicile. Il intervient auprès de personnes âgées, handicapées, ou auprès de familles. Il veille au respect de leurs droits et libertés et de leurs choix de vie dans leur espace privé. Les principaux lieux ou modalités d’intervention: domicile de la personne accompagnée, particulier employeur, appartements thérapeutiques, centres d’hébergement et de réinsertion sociale (CHRS), foyers logement, maisons d’accueil rurale pour personnes âgées (MARPA), services d’aide et d’accompagnement à domicile (SAAD), services d’aide à la personne (SAP), services d’accompagnement à la vie sociale (SAVS), services d’accompagnement médico-social pour adultes handicapés (SAMSAH), services polyvalents de soins et d’aide à domicile (SPASAD), services de soins infirmiers à domicile (SSIAD)…

  • Spécialité "Accompagnement de la vie en structure collective"

Dans le cadre d’un projet institutionnel, l’accompagnant éducatif et social contribue par son action au soutien des relations interpersonnelles et à la qualité de vie de la personne dans son lieu de vie. Au sein d’un collectif, il veille au respect de ses droits et libertés et de ses choix de vie au quotidien. Les principaux lieux d’intervention: établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD), unités de soins longue durée (USLD), foyers logement, maison d’accueil rurale pour personnes âgées), (MARPA) pour adultes handicapes vieillissants (MARPAHVIE), maisons d’accueil spécialisées (MAS), foyers d’accueil médicalisés (FAM), foyers de vie, foyer occupationnel, établissements et services d’aide par le travail (ESAT), foyers d’hébergement, maisons d’enfants à caractère social (MECS), instituts médico-éducatifs (IME), institut d’éducation motrice (IEM), instituts thérapeutiques, éducatifs et pédagogiques (ITEP), centres d’hébergement et de réinsertion sociale (CHRS), les maisons relais, appartements thérapeutiques, établissements publics de santé mentale, accueil de jour…

  • Spécialité "Accompagnement à l’éducation inclusive et à la vie ordinaire"

Dans le cadre d’un projet personnalisé fixé par le plan personnalisé de compensation, la mission de l’accompagnant éducatif et social consiste à faciliter, favoriser et participer à l’autonomie des enfants, adolescents et des jeunes adultes en situation de handicap dans les activités d’apprentissage, et les activités culturelles, sportives, artistiques et de loisirs. Il inscrit obligatoirement son intervention en complémentarité, en interaction et en synergie avec les professionnels en charge de la mise en oeuvre du projet personnalisé du jeune et la famille. Les principaux lieux d’intervention: structures d’accueil de la petite enfance, établissements d’enseignement et de formation, lieux de stages, d’apprentissage, d’alternance, ou d’emploi, lieux d’activités culturelles, sportives, artistiques et de loisirs, établissements et services médico-sociaux, lieux de formation professionnelle.

 

La formation

Cette formation est proposée par la voie de la formation initiale sur 12 mois. Les candidats devront être admis aux épreuves de sélection. Les candidats au Diplôme d’Etat d’Accompagnant Educatif et Social peuvent bénéficier d’allègements voire de dispense de certains domaines de formation tels que fixés par l’arrêté du 29 janvier 2016.

La formation conduisant au diplôme d’Etat d’accompagnant éducatif et social comporte 525 heures de formation théorique (dont 378 heures de socle commun et 147 heures de spécialités) et 840 heures de formation pratique.

La prochaine session se déroulera de septembre 2017 à juin 2018.

La formation théorique et pratique se décompose en quatre Domaines de Formation (DF) :

- DF1 «Se positionner comme professionnel dans le champ de l’action sociale»: 126 heures d’enseignements socle et 14 heures d’enseignements de spécialité

- DF2 «Accompagner la personne au quotidien et dans la proximité»: 98 heures d’enseignements socle, et 63 heures d’enseignements de spécialité

- DF3 «Coopérer avec l’ensemble des professionnels concernés»: 63 heures d’enseignements socle, 28 heures d’enseignements de spécialité

- DF4 «Participer à l’animation de la vie sociale et citoyenne de la personne»: 70 heures d’enseignements socle et 42 heures d’enseignements de spécialité.

 

Les conditions d'admission

- Epreuves de sélection (une épreuve écrite d'admissibilité et une épreuve orale d'admission)

- Etre âgé de 18 ans minimum à la date d'entrée en formation

- Niveau requis : pas de requis scolaires

- Etre déclaré admis par la commission d'admission

 

Inscription au concours 2016 et dates des épreuves

Le concours 2016 (pour la session de formation prévue de septembre 2017 à juin 2018) est clos.

 

Résultats du concours 2016

Résultats d'admissibilité téléchargeables ci-contre.

Résultats d'admission en attente.

 

Pour tout renseignement

Sophie GIRARD

Courriel : sophie.girard01@educagri.fr

Ligne directe : 05 65 21 53 37

 

 

 

Modifier le commentaire 

par Sophie GIRARD le 12 janv. 2017 à 16:46

haut de page